8 tagged articles LUNA

LES LEGENDES DE L'OMBRE de SUSAN KRINARD, TANITH LEE et EVELYN VAUGHN 07/01/2010

LES LEGENDES DE L'OMBRE de SUSAN KRINARD, TANITH LEE et EVELYN VAUGHN
Titres :
LES LEGENDES DE L'OMBRE
Le ba
iser du loup-garou
L'étreinte de l'ombre
La nui
t du démon

Auteurs : Susan KRINARD/ Tanith LEE / Evelyn VAUGHN
Collection :Harlequin - LUNA
Date de parution : 1 Mai 2009
Prix d'origine : 7.90 Euros


Présentation de l'éditeur :
Le baiser du loup-garou

Pour renouer avec ses racines, Dana arrive en Louisianne. Elle y découvre l'existence de Sally, une cousine disparue dans le Bayou cinq ans auparavant et qui lui ressemble étrangement. Troublée, elle décide de percer le mystère de sa disparition et rencontre deux hommes prêts à l'aider : Chad, séduisant et beau parleur, etmy, l'homme aux yeux de loup, insaisissable et secret ...


L'étreinte de l'ombre

Dans le jardin de sa nouvelle demeure, Vivian contemple chaque jour la statue d'un homme à la beauté troublante. Un home dont on dit qu'il a tué sa femme parce qu'elle l'avait trahi ... Un jour, elle reçoit la visite de l'ancien propriétaire de l'appartement, Connor, dont la ressemblance avec la statue l'intrigue. Et bientôt, des choses étranges se produisent chez elle. Comme si la statue était en train de prendre vie ...


La nuit du démon

Alors qu'elle vient de rentrer chez elle, Marcy se jette en arrière, horrifiée. Là, dans son appartement, un démon se dresse dans un abîme de flamme, les bras tendus vers elle. Persuadée qu'elle est victime d'une malédiction, Marcy demade son aide au réceptionniste de l'immeuble : Tomas, un homme énigmatique pour qui la magie ne semble avoir aucun secret ...


Du même auteur : (S-K) La malédiction du Dieu de Pierre / (S-K) La prophétie de Méroé / (T-L) Coeurs de Lune / (T-L) La déesse voilée / (T-L) Cyrion / (E-V) Lunes de sang / (E-V) Le cercle magique / (E-V) Le cercle du Dragon

Le positif : Dans le permier et le troisème roman, plus particulièrement dans le troisième, les personnages masculins sont très attachants et ont une personnalité agréablement complexe. Je dirais même que celui du troisième était de loin le plus intéressant de tous. Quand au second roman, non seulement le réseau social est extrêmement complet entre les personnages, mais le suspense de fin est à couper le souffle.

Le négatif : Loin d'être aussi intéressant que je ne me l'imaginais, le permier roman m'a fait penser à un de ces mauvais films américain à petit budget, non pas médiocre mais presque. Le second m'a semblé quand à lui terriblement ennuyeux vers le milieu de l'histoire, presque barbant. Quand au troisème roman, je dirais que la seule chose qui m'a semblé curieuse ce fut et le dénouement de la fin, et certaines phrases dont la syntaxe laissaient à désirer.

Mon commentaire : Si des trois romans ci-présent dans ce volume seul le troisième fut à mon goût, je dirais que "Les légendes de l'ombre" n'est pas un recueil très passionnant, ni très intéressant. J'ajouterais même avoir été déçu des histoires que j'y ai lu. Je ne le recommande donc pas à celle qui ont la critique acerbe, ou à celle qui veullent s'initier au genre ! D'autres sont bien bien meilleurs ! Mais il plaîra peut-être à celles qui recherchent des histoires courtes et simples, avec une note de fantaisie en prime.

Ma Note :
_________________
5 /10 _________________ 6/10 _________________7/10

Vos commentaires :
Votre Note :
_________________
LES LEGENDES DE L'OMBRE de SUSAN KRINARD, TANITH LEE et EVELYN VAUGHN

Tags : Critique littéraire - Harlequin - LUNA - Susan Krinard - Tanith Lee - Romance - Loups-garous

LA LEGENDE DU ROYAME OUBLIE de DEBORAH HALE 18/08/2010

LA LEGENDE DU ROYAME OUBLIE de DEBORAH HALE
Titre : La légende du Royame Oublié
Auteur :Deborah Hale
Collection :Luna _ Harlequin
Date de parution : 1 Mai 2005
Prix d'origine : 7.50 Euros


Présentation de l'éditeur :

"Au Solstice d'été, surgira une reine qui éveillera le roi Elezaban du long sommeil dans lequel il repose. Ensemble, ils rétabliront la justice et la paix dans le royaume d'Ombrie ... "

C
omme tous les habitants du royaume occupé par les Hans, Maura appelle de ses voeux l'accomplissement de l'ancienne prophétie. Jusqu'au jour Langbard le magicien, l'oncle Qui l'a recueillie, jeune orpheline, et l'a initiée petite fille aux mystères de son art, lui révèle Qu'elle est l'élue, la reine promise à Elezaban... Pour rétablir le Royaume Oublié, Maura devra se soumettre à un destin Qu'elle n'a pas choisi. De la ville de Prum aux monts de la Lune de Sang, bien des périls l'attendent au cours du voyage Qu'elle entreprend dans sa Quête du roi Oublié. Mais de tous les sortilèges Qu'il lui faut affronter, le plus dangereux est peut-être celui Que fait peser sur elle Rath le Loup, le hors-la-loi solitaire Que Langbard, avant de mourir, a chargé de la protéger. Car, à tout moment, Rath risque de la détourner de sa mission sacrée : retrouver le roi inconnu et l'épouser...


LA LEGENDE DU ROYAME OUBLIE de DEBORAH HALE


Du même auteur : L'Oracle de Margyle / La Tentation d'aimer / Le Bal des Ombres / Les Mariés de la Couronne / Le secret d'une Lady / Le Sceptre et la Croix ...


Le positif :L'aventure est palpitante et pleine de rebondissements, et les personnages sont dotés d'une psychologie forte intéressante.


L]e négatif : L'historie s'arrête sur un passage qui pourra en laisser plus d'un sur sa faim ... heureusement il existe une suite : L'Oracle de Margyle!


Mon commentaire : Côté fantaisie, cette histoire est une véritable course à la confiance et aux confidences, ponctué par des moments d'action et de magie à la frontière du rêve. Un voyage initiatique mettant parfois à rude épreuve les convictions de Maura et de Rath que tout semble séparer. Tant au niveau des croyances, des connaissances et de la manière de vivre. Mais c'est à eux deux qu'ils devront retrouver le roi Elezaban.
Fo
rt en aventures et en émotions, cette histoire est un véritable concentré de plaisir qui conviendra à toute les catégories d'age, en particulier aux jeunes demoiselles qui cherchent à débuter la lecture romantique fantaisie.L'histoire étant plus basée sur un amour longtemps inavoué qu'une passion pleinement érotique il est adapté à la jeunesse dès 15 ans. Je conseil également aux initiés qui ont tendance à sauter les passages érotiques dans les romans du même genre car ici ils sont plus teintés de douceur que de passion. En somme, une excellente lecture fantaisie qui saura toucher ses lecteurs par son innocente et touchante histoire d'amour.

Ma Note : _____________________________ 9.5/ 10
Vos commentaires :

Votre Note : ____________________________ - / 10

Tags : Critique littéraire - Harlequin - LUNA - Fantasy - Deborah Hale

Les Changelins, tome 1 :La Malediction de l'Ange Noir de MICHELE HAUF 27/04/2011

Les Changelins, tome 1 :La Malediction de l'Ange Noir de MICHELE HAUF
Titre :La Malédiction de l'Ange Noir
Auteur : Michele HAUF
Collection : Harlequin - LUNA
Date de parution : Mai 2005
Prix d'origine : 7.50 Euros (soit 49.19 Franc)

Les Changelins, tome 1 :La Malediction de l'Ange Noir de MICHELE HAUF


Présentation de l'éditeur :

Les Démons règnent en maîtres au royaume de France. Seul un mystérieux Chevalier Noir s'est dressé contre eux, pourfendant inexorablement ces anges du Mal. Sous le heaume de l'invincible justicier se cache en réalité Gabrielle de Vertus, une femme blessée dans sa chair et son honneur, Qui a choisi l'armure et lpée pour accomplir sa vengeance. Mais la malédiction de Lucifer la poursuit, lorsque surgit un étrange allié en la personne d'un cavalier solitaire aux pouvoirs surnaturels... A travers le récit de cette Quête de vengeance, l'auteur tisse une brillante métaphore sur l'affrontement du Bien et du Mal, unis à jamais dans un éternel combat. Le fascinant personnage de Gabrielle, forte et fragile à la fois, vulnérable et guidée par une toute-puissance divine, nous emmène aux confins de ce territoire où chacun se découvre parta entre la nuit et le jour, l'enfer et le paradis. Car cette malédiction est aussi le récit d'un amour absolu, mêlant les forces de la magie et de la féerie à la réalité d'un Moyen Age magnifiquement dépeint.



Du me auteur : La morsure de la passion / Les amants du crépuscule / Impossible étreinte / L'amant de la pleine lune / Gossamyr / Rhiana ...

Le positif : L'épilogue est sympathique bien qu'assez surfait et certaines scènes romantiques sont très très touchantes.

Le gatif : Les scène de combat manquent cruellement de texture et de profondeur. Un peu comme si ils ne s'y passait rien ...

Mon commentaire :

La Malédiction de l'Ange Noir se démarque des autres romans de la collection LUNA par ses personnages plus fascinants les uns que les autres. A commencer par l'héroïne, Gabrielle de Verte, dégoûtée par son corps mutilé et ayant été violé par Lucifer Mortain, le fléau du pays. Une femme qui se fait la promesse de venger sa famille assassinée et sa féminité volée en se faisant passer pour un chevalier arborant une armure noir. Un chevalier en quête de la perte de la famille Mortain.
Vi
ens ensuite Baudouin, le jeune écuyer de Gabrielle, seule rescapé de l'assassina de la famille de Vertus, cherchant en la jeune femme un semblant decurité et de compagnie. Mais surtout veillant à ce qu'elle n'oublie pas qu'elle est une femme et non un guerrier.
Pu
is un mystérieux cavalier aux origines métises qui se liera de sympathie avec la cause de Gabrielle, se nouant peu à peu pour elle d'un amour qu'il saura perdu d'avance. Sans oublier son destrier, Tor, que l'on devine être une créature bien plus noble qu'un simple cheval.
E
t enfin les trois frères Mortain, à mon sens les personnages les plus intéressants du roman, représentés chacun par une caractéristique lui étant propre. La plus grande réussite de ce bouquin est donc la psychologie très profonde de ses personnages et leur issue finale, même si le pauvre Tor à été oublié en définitive.
L'on aura
sans doute l'occasion de remarquer les différentes références bibliques et folkloriques qui truffent ce roman et permettent de donner un sens plus profond à cette histoire. Mais force est d'admettre que malgré ce canevas hautement développé, les scènes de combat manquent cruellement de corps, ce qui retire son charme à cette histoire de chevalier noir en quête de justice.

J
e recommande "La malédiction de l'Ange Noir" à tous ceux qui recherche une histoire de cape et d'épée plus profonde qu'un simple roman chevaleresque, mêlant romantisme et référence biblique.


Ma Note :
_______________________________ 7/10
Vos commentaires :
Votre Note :
_____________________________ -/ 10

Tags : Critique littéraire - Harlequin - Romance - LUNA - Michele Hauf

♥L'Elue d'Epona de P.C.CAST♥ 01/08/2011

♥L'Elue d'Epona de P.C.CAST♥
Titre : L'Elue d'Epona
Auteur : P.C.CAST
Collection : HARLEQUIN - LUNA
Date de parution : Septembre 2007
Prix d'origine : 6.90 euros (soit 45.26 Francs)

♥L'Elue d'Epona de P.C.CAST♥


Présentation de l'éditeur :


Vente aux enchères - objets rares et curiosités... Lot 25 : vase antique trouvé dans un cimetière écossais. Motif peint repsentant des suppliants agenouillés devant la déesse celtique Epona. Lorsqu'elle découvre cette ramique, Shannon Parker tombe en arrêt. Car la femme repsentée sur le vase lui ressemble étrangement. Elle a les mêmes cheveux qu'elle : même couleur flamboyante, mes boucles souples et rebelles. Pouse par une force mystérieuse, Shannon achète la poterie... et se retrouve soudain propule dans un monde extraordinaire. Là, elle est vénée comme une divinité et comprend peu à peu qu'elle a pris la place de Rhiannon, grande prêtresse de Partholon, élue de la esse Epona, et qu'elle est fiancée à un inconnu dont personne ne veut lui parler. Bient dtranges rêves prémonitoires viennent hanter son sommeil... Une terrible menace pèse sur le royaume de Partholon. Il n'est plus temps pour Shannon de demander des explications : elle doit conduire son nouveau peuple vers la victoire, en s'alliant avec l'époux qui lui est destiné, le puissant ClanFintan, une créature mi-homme, mi-cheval...


Du même auteur : La prophétie maudite / Chaman / La prêtresse de Partholon / La vestale d'Epona / La chasseresse /Marquée / Choisis / Trahis / Rebelle ...

Le positif : Des notes d'humour qui donne à l'héroïne plus de charme et d'humani.
Le négatif : Quelques fautes d'orthographes et d'impressions sans conséquences sur la lecture.

Mon commentaire :

De ce roman extraordinaire, premier d'une longue série sur les terres de Partholon, l'on retiendra son humour, ses pointes d'auto-rision et de sarcasmes, son exotisme façon Grèce antique et ses personnages à la fois mystiques, fascinants et pleins de caractère... Autant de points positifs qui en font l'un des coups de coeur de ce blog aps une seconde relecture quelques années suivant la première.
D
e cette héroïne frivole mais légèrement complexée par son corps de trentenaire, simple professeur d'anglais sous-payé devenue soudainement la bien-aimée d'une Déesse, l'on appréciera les flexions de femme moderne, voir ultra-féministes. Sa façon plus qu'amusante de décrire sa nouvelle condition de femme adue et à la garde robe de "Barbie" (comme elle le dit si bien elle-même) mais également l'évolution des sentiments qu'elle éprouvera pour cet homme, ou plutôt ce centaure, qu'elle se trouvera en devoir dpouser. De quoi se payer une bonne tranche de rire entre actions, romantisme et évasion.
A
lors ne vous privez surtout pas de ce bijou (de 600 pages, oui je sais ...) ! Lisez ce roman et procurez-vous d'urgence la suite : La prêtresse de Partholon.
C
royez-moi sur parole, vous ne serez pas déçus !

Pour vous repérer, voici dans l'ordre chronologique les histoires des prêtresses de Partholon :
-
L'Elue d'Epona
- La prêtresse de Partholon
- La vestale d'Epona
- La proptie maudite
- La chasseresse


Ma Note :
_______________________________ 10/ 10
Vos commentaires :
Votre Note :
________________________________ -/ 10


Tags : P.C.Cast - L'elue d'Epona - Critique littéraire - Harlequin - LUNA - Coup de coeur

La nuit des fées de Béatrice SMALL 29/12/2011

La nuit des fées de Béatrice SMALL
Titre : La Nuit des Fées
Auteur : Bertrice Small
Collection : Harlequin _ Luna
Date de parution : 1er Mars 2009
Prix d'origine : 7,90 Euros

La nuit des fées de Béatrice SMALL


Présentation de l'éditeur :


Fi
lle d'une fée et d'un pauvre mercenaire, Lara a grandi avec son père dans la capitale d'tar, un monde fait de forêts enchantées et de serts immenses. A la veille de ses seize ans, persuadée qu'un destin hors du commun l'attend dès qu'elle aura échappé à sa triste condition, Lara accepte d'être vendue comme esclave à l'une des luxueuses maisons de plaisir d'Hétar. Mais par un étrange caprice du hasard, au lendemain de la vente, elle se retrouve dans une caravane d'esclaves, emportée malgré elle vers des terres inconnues... Blottie parmi ses compagnes d'infortune, Lara serre contre son c¿ur le talisman sacré qu'elle a hérité de sa mère et se prend à rêver. Qui sera son premier amant ? Qui l'initiera aux secrets du plaisir ? Un riche marchand ? Un prince du désert à la beaulégendaire ? Elle sait - les fées le lui ont dit - que la route qui mène auritable amour est longue et semée d'embûches. Elle est loin de se douter, en revanche, qu'au bout de la nuit une première épreuve l'attend, et que pour affronter les seigneurs de la Forêt, rendus fous par sa trop grande beauté, elle ne pourra compter que sur elle-même.


Du même auteur : La Captive des Terres Sombres /La libertine / Les jardins de Barbarie / Dans l'ombre du Harem / Le Royaume Englouti / La souveraine des deux mondes ...

Mon Commentaire: Série en 5 Volumes qui n'aura jamais été publiée jusqu'au bout en France, comme il est de coutume chez les éditions Harlequin, la Saga " Les Mondes D'Hétar " se présente de comme il suit :
1. La n
uit des es, Harlequin ((en) Lara, 2005)
Publ
dans la collection Luna
2. La souveraine des deux mondes, Harlequin ((en) A Distant Tomorrow, 2006)
Publi
é dans la collection Luna
3. La c
aptive des Terres Sombres, Harlequin ((en) The Twilight Lord, 2007)
P
ublié dans la collection Luna
4.
Le royaume englouti, Harlequin ((en) The Sorceress of Belmair, 2008)
Publié dans la collection Luna
5. (en) The Shadow Queen, 2009
I
dit en France

L
e premier volume de cette Saga, " La nuit des fées ", présente d'entré de jeu quelques maladresses que l'on aura du mal à ne pas citer, notamment au niveau de la première de couverture qui est assez décevante pour un roman issu de la collection LUNA réputée pour ses premières somptueuses et hautes en couleurs. Ici, l'image de couverture est vide, terne et présente une femme d'âge mûr alors que le résumé en quatrième nous parle d'une jeune adolescente d'à peine seize ans. Le titre du roman lui aussi ne correspond en quasiment rien au contenu du roman. Certes il est question de fées, mais aucunement de Nuit de fées. Déjà, l'impression d'être trompé est présente et pèse sur le lecteur mais fort heureusement, le prologue qui nous est proposé dès les premières pages du roman rattrape ces quelques défauts de présentation. En effet, très court mais d'une émotion extrême, il nous conte un moment d'une incroyable complicité entre l'héroïne et son gardien. Le lecteur est alors imdiatement immergé dans les sourdes inquiétudes de Lara ; aussi nous tarde t-il de connaître la suite tant ses tourments sont poignants. De quoi faire l'impasse sur la couverture pas très attrayante du roman qui présente pourtant des éléments importants de la quêtes de l'héroïne. Mais Chut ... évitons de spolier...

Au fur
et à mesure de la lecture, on se rend rapidement compte que la jeune fille de seize ans dont il est question dans le résumé en quatrième de couverture est beaucoup plus mature qu'on aurait pu le penser. L'on a donc affaire à une héroïne sur l'âge de laquelle l'on a du mal à statuer et à laquelle on attribuera finalement l'âge qu'il nous plaira pour plus de clarté.
Pour ce qui
est de la trame du roman, celle-ci est extrêmement bien ficelée mais a tendance à s'essouffler vers les ¾ du roman qui tend vers la longueur et la prévisibilité.
Concern
ant les personnages, bien qu'ils soient fort nombreux, il est très facile de s'y retrouver parmi eux. La confusion entre deux est très rare et tous possèdent outre une très grande personnalité, une histoire très bien décrite et un rôle très important dans la destinée de l'héroïne : bien que quelques uns semblent surgirent de nul part là où on les attends le moins ...

J'aj
outerais pour clore cette critique que les passages érotiques qui ponctuent ce roman, forts nombreux et généreux en tails affriolants ne sont à mettre qu'entre des mains averties ; conseil à ne pas prendre à la légère si vous souhaitez faire lire ce livre à une jeune fille de mois de 15 ans. A mon humble avis, ce genre de littérature n'a rien à faire entre les mains de toutes jeunes demoiselles dont certaines scènes pourraient choquer leur sensibilité. Si certains romans de la Collection LUNA passent encore, celui-ci est définitivement à proscrire de leur bibliothèque.


Ma Note :
_________________________________ 7.5 / 10
Vos commentaires :
Votre Note :
--/ 10

Tags : Béatrice Small - Harlequin - LUNA - Fantasy - Critique littéraire

Les Changelins, tome 2 : Gossamyr, de MICHELE HAUF 08/10/2012

Les Changelins, tome 2 : Gossamyr, de MICHELE HAUF
Titre : Les Changelins, tome 2 : Gossamyr
Auteur : Michele HAUF
Genre : Fantasy
Sous-genre : Romance

Editions : Harlequin
Collection : LUNA
Date de la Première édition: 2006
Année de l'édition présentée : 2006
Nombre de pages : 441
Prix d'origine : 7.50 Euros ( Soit 49.19 FF)


Résumé :

Je t'envoie dans l'Autre Monde avec ma bénédiction, mon enfant. Accomplis ta mission et découvre la réponse aux questions et aux tourments qui habitent ton cour...

Pour Goss
amyr, fille de Shinn - le seigneur du royaume féerique - et d'une mortelle disparue depuis dix ans, le moment tant désiré était enfin venu. Car Shinn le guerrier se préparait à abdiquer, et s'il avait formé sa fille au maniement des armes pour qu'elle lui succède sur le trône, Gossamyr rêvait en secret de mener à bien la mission la plus héroïque oui soit : réduire à néant la Sorcière Rouge, bannie par Shinn et réfugiée dans le monde des mortels où les Fées succombaient à son baiser de succube.
Mais
il était un autre rêve que Gossamyr brûlait de réaliser : découvrir cet Autre Monde si longtemps interdit, dont sa mère n'était jamais revenue...


Les Changelins, tome 2 : Gossamyr, de MICHELE HAUF


Du même auteur : La Malédiction de l'Ange Noir / Rhianna / L'amant de la pleine lune / La morsure de la passion / Impossible étreinte ...


Mon commentaire:


Goss
amyr, second volume de la saga des Changelins, n'est pas vraiment la suite que l'on attendait car bien loin d'égaler le précédent opus duquel l'on garde un trop bon souvenir pour être satisfait de celui présenté.

En
effet, ce livre débute sur des notes bien nébuleuses et continu sur la même sensation confuse jusque très loin dans l'aventure où les choses ne s'éclairent que très lentement. Malgré cela, quelques notions pourtant très importantes restent incompréhensibles malgré tout. Les héros manquent, de plus, cruellement de profondeur, n'ont rien de très attachants et ne parviennent pas à donner assez de substance à l'histoire qui ne prend finalement tout son intérêt que lors des brefs passages où les personnages du précédent volume font leur apparition, donnant ainsi son sens à la saga. Le tout n'a donc rien pour garder l'attention du lecteur qui peut facilement ressentir l'envie d'abandonner par manque d'intérêt.
L
oin de vouloir noircir encore le tableau déjà bien sombre, nombre de dialogues sont bourrés de maladresses et la narration loin d'être à la hauteur du précédent Tome. C'est donc sur la sensation de déception que l'on termine Gossamyr dont la fin elle-même est autant prévisible que navrante. Sans doute en attendait-on de trop.

Alors que s'est-il passé ? Michele Hauf aurait-elle eu une baisse de régime lors de l'écriture de ce roman, ou la traductrice n'aurait-elle pas mit tout son talent à sa tâche pour restituer tout le talent de l'auteur ?
Seuls ceux
qui auront la chance de lire la version originale sauront se faire une idée sur la question. En attendant, ceux qui se contentent de la version française ne pourront se faire une idée qu'en comparant "La malédiction de l'ange noir" à "Gossamyr", ou en lisant le dernier chapitre de la saga "Rhiana", qui on l'espère, clôturera "les changelins" avec plus de brio que le volume présent.

Ma Note :
___________________________________________________ 5 / 10
Vos commentaires :
Votre Note :
__________________________________________________


Les Changelins, tome 2 : Gossamyr, de MICHELE HAUF

Tags : Critique littéraire - Michele Hauf - Les changelins - Fées - licorne - LUNA

Les Changelins, tome 3 : Rhiana, de MICHELE HAUF 13/10/2012

Les Changelins, tome 3 : Rhiana, de MICHELE HAUF
Titre : Les Changelins, tome 3 : Rhiana
Auteur : Michele HAUF
Genre : Fantasy
Sous-genre : Romance

Editions : Harlequin
Collection : LUNA
Date de la Première édition: 2007
Année de l'édition présentée : 2007
Nombre de pages : 505
Prix d'origine : 6.90 Euros ( Soit 45.21 FF)


Résumé :

Tu n'es pas tout à fait humaine, tu le sais ? Tu n'es pas sorcière, tu es bien plus encore...

R
hiana Tassot ne peut oublier les paroles de la vieille prophétesse : d'où vient-elle, elle qui ne connaît pas son véritable père ? Elle qui est si différente des autres filles...
D
otée d'une extraordinaire chevelure de feu, toujours vêtue en homme, elle se sait investie d'un singulier pouvoir : celui de combattre les dragons qui menacent son village. Elle les repère à leur odeur de sauge et aux battements de leur c½ur, et possède un courage à toute épreuve. Seul Macarius, mystérieux chevalier noir, pourrait lui faire de l'ombre, mais Rhiana en fait son allié et poursuit à ses côtés la lutte contre les monstres cracheurs de feu.
Leur vic
toire reste pourtant incertaine, car le seigneur du lieu, le baron Guiscard, leur interdit d'approcher les bêtes légendaires et, pour quelque obscure raison, défend la cause des dragons aux dépens de son propre peuple. Le village, à feu et à sang, doit cependant être protégé à tout prix. C'est la mission de Rhiana qui, au c½ur de cette bataille, n'a jamais été aussi proche du secret de ses origines...


Les Changelins, tome 3 : Rhiana, de MICHELE HAUF


Du même auteur : La Malédiction de l'Ange Noir / Gossamyr / L'amant de la pleine lune / La morsure de la passion / Impossible étreinte ...


Mon commentaire:


Comme le laisse p
résager une première de couverture magnifique et ensorcelante, Rhiana, troisième et dernier Tome de la Saga "Les changelins", répond à tous les espoirs que l'on fondait sur lui, soit une conclusion rehaussant le niveau générale de la Trilogie de Michele Hauf que la première traductrice avait complètement sabordé.

En ef
fet, bien mieux traduit par les soins de Jean-Louis Lassere, la lecture est plus fluide, plus claire et largement plus travaillée, rendant ainsi toutes ses lettres de noblesse au style de l'auteur.
Ce
pendant, l'histoire en elle-même manque encore de panache et de combat, et l'apparition des personnages des volumes précédent n'apporte rien à l'avancée de l'aventure contrairement à ce que l'on aurait pensé. De plus, il arrive que quelques mots manquent dans certaines phrases ou certains dialogues. Mais avec un peu de jugeote, on devine facilement desquels il s'agit, ce qui ne gêne donc pas la lecture.

E
n bref, ravie par la narration plus agréable mais déçue par une fin laissant pourtant présager une suite qui ne paraîtra jamais en France, Rhiana ne parviens pas à se hisser dans les coups de coeur de ce blog, mais se fait un jolie place dans les découvertes de l'année.


Ma Note :
___________________________________________________ 8 / 10
Vos commentaires :
Votre Note :
__________________________________________________

Les Changelins, tome 3 : Rhiana, de MICHELE HAUF

Tags : Critique littéraire - Les changelins - Michele Hauf - Dragons - trésor - Fantasy - LUNA

Partholon, tome 1 : La prophétie maudite, de P.C Cast 28/10/2012

Partholon, tome 1 : La prophétie maudite, de P.C Cast
Titre : Partholon, tome 1 : La prophétie maudite (Elphame's Choice)
Auteur : P.C.CAST
Genre : Fantasy
Sous-genre : Romance

Editions : Harlequin
Collection : LUNA
Date de la Première édition: 2005
Année de l'édition présentée : 2005
Nombre de pages : 406
Prix d'origine : 7.50 Euros ( Soit 49.19 FF)


Résumé :

Elue de la déesse Epona, Elphame refuse le culte dont elle fait l'objet et qui fait d'elle une divinité. Elle n'a qu'un désir : vivre libre au royaume de Partholon. Décidée à prendre son destin en main, elle crée son propre royaume dans les ruines du château MacCallan. Un royaume où sont abolies les différences entre centaures et humains, un royaume de liberté, pour elle et ceux qui choisissent de la suivre.
Mais
dans la forêt profonde qui entoure le palais rôde une présence maléfique : Lochlan, le chef des démons bannis autrefois par la déesse Epona. Un peuple qui ne rêve que de retrouver sa place au royaume de Partholon. Et qui croit que, pour cela, il lui faut faire couler le sang d'une déesse... Lochlan le banni choisira-t-il la fidélité envers son peuple en sacrifiant la déesse, ou l'amour d'Elphame... ?


Partholon, tome 1 : La prophétie maudite, de P.C Cast


Du même auteur : L'Elue d'Epona / La prêtresse de Partholon / La Vestale d'Epona / La chasseresse / Marquée / Trahis / Choisie / Le passeur des ténèbres ...

Mon commentaire:


Ceux qui d'entre vous ont lu quelques oeuvres de P.C.Cast auront reconnu, lors de la lecture du résumé, le monde merveilleux de Partholon que l'on a pu découvrir dans d'autres romans de la collection LUNA. En effet, "La prophétie maudite" est tout simplement la suite de la trilogie "Divine" du même auteur, composé de "L'Elue d'Epona", "La prêtresse de Partholon" et "La Vestale d'Epona", à ceci près que quelques générations ont passé entre les deux sagas. Et a ceci près également que les différents tomes de ces sagas sont parus dans le désordre ; habitude des éditions Harlequin qui, on ne le répètera jamais assez, aime ce genre de publication désordonnée.

Ainsi l'o
n fait la rencontre de Elphame, arrière petite fille de Rhiannon ou Rhéa, qui va évoluer dans un monde paradoxalement identique et différent des autres volumes traîtant de Partholon. Si la première saga se déroulait dans un univers emprunt de Grèce antique, ce roman glisse doucement vers l'univers moyenâgeux écossais. Mais l'essence même de Partholon demeure toujours, avec cette ambiance que l'on connaît bien et ses créatures extraordinaires tels que les centaures ou les Fomores. Ce qu'il manque cependant à "La prophétie maudite" comparé aux précédents romans, c'est cet humour tordant qui avait rendu les aïeux d'Elphame si attachants. En effet, si l'humour reste présent mais à fort petite dose, l'histoire tend à se concentrer plutôt sur des éléments non pas moins importants tels que la magie et la cohésion social. Mais l'auteur nous a également gâté avec une sublime évolution de son personnage principale et avec une romance secondaire des plus touchante ; curieusement bien plus touchante que la romance principale qui n'a malheureusement pas grand chose de très convaincante.

Malgré tou
s ces points négatifs et positifs, comme bon nombre de suites et de suites, "La prophétie maudite" est loin d'être à la hauteur des précédents volumes, mais il en conserve tout de même cette magie inouïe.

Si
la Saga "Divine" vous a conquise, laissez vous portez sans attendre par ce nouveau roman qui vous procurera beaucoup d'émotions. Si vous ne connaissez pas ces précédents tomes, vous pouvez tout de même vous plonger dans ce livre car tout y est fait pour que vous puissiez suivre tout de même l'histoire avec facilité.



Ma Note :
___________________________________________________ 9 / 10
Vos commentaires :
Votre Note :
__________________________________________________

Partholon, tome 1 : La prophétie maudite, de P.C Cast

Tags : Critique littéraire - P.C.Cast - Divine - Partholon - Centaure - Epona - LUNA - Harlequin