2 tagged articles conte

La Mécanique du coeur de Mathias MALZIEU 05/08/2011

La Mécanique du coeur de Mathias MALZIEU
Titre :La Mécanique du Coeur
Auteur : Mathias MALZIEU
Collection : J'ai Lu
Date de parution : Mars 2009
Prix d'origine : 5.60 Euros (soit 36.73 Franc)

La Mécanique du coeur de Mathias MALZIEU


Présentation de l'éditeur :

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son coeur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d'en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d'une petite chanteuse andalouse va mettre le coeur de Jack à rude épreuve...

Du même auteur : 38 Minis Westerns (avec des Fatômes) / Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi / Métamorphose en bord de ciel

Le positif : Un Univers et un style facilement assimilable au génie Burton tout en étant propre à Mathias Malzieu.

Le négatif : Quelques phrases incompréhensibles qui ternissent un peu l'histoire.

Mon commentaire :La mécanique du c½ur de Mathias Malzieu est un conte tragique à la fois lyrique et extravagant, mêlant un style à la fois enfantin et d'une troublante maturité. Un roman d'une centaine de page à la sauce Tim Burton et Edward Gorey, alliant quelques touches Steampunk par-ci par-là.
Le roman
commence en beauté dès les premières pages où l'action et l'histoire sont rapidement introduite ainsi que les principaux personnages et les lieux. La suite des évènements se déroule avec une incroyable fluidité et l'on se prend très très rapidement d'affection pour Little Jack et son c½ur-horloge ainsi que pour sa petite chanteuse andalouse. C'est à travers quelques régions d'Europe merveilleusement décrites que l'on suit la traversée amoureuse de Jack qui se rend d'Écosse en Espagne. Et c'est lors de ces passages que l'on trouve de nombreuses références géographiques et artistiques.
Cependa
nt, si l'histoire à tout pour plaire, la narration à la première personne est truffée de métaphores et de tournures de phrases parfois incompréhensibles. Mais aussi de mots tantôt vulgaires tantôt uchroniques. Ainsi, c'est à coup de " merde ", de " putain " et de " cunillingus " (><) que Little Jack exprime ses émotions qui passent du rêve et de la passion à la colère. Mais curieusement, la narration n'en perd absolument pas son côté poétique mais le renforce d'une drôle de façon. Ce qui en revanche pourra en décevoir certains, c'est l'issue tragique de ce roman. Pas de morts, ni de bataille, seulement une fin se terminant sur des notes d'une tristesse infinie.

La
Mécanique du coeur est donc un roman que je conseille aux fans des films de Tim Burton et des oeuvres de Edgar Allan Poe. Plus généralement aux personnes appréciant les contes et les petites histoires à la fois poétiques, magiques et lugubres. Je n'irais cependant pas jusqu'à le mettre entre les mains des moins de 12 à 13 ans qui pourraient avoir du mal à le comprendre.

A savoir qu
e La Mécanique du coeur est en cours d'adaptation cinématogrphique depuis 2010 par le non pas moins célèbre Luc Besson qui annonçait sa sortie initiale en salle pour le 17 Octobre 2012 ; sortie repoussée comme vous aurez pu le constater.
A savoir également que " La Mécanique du coeur " est aussi un album musical réalisé par le groupe Dionysos auquel appartient Mathias Malzieu. Un album qui est en quelque sorte l'illustration en chanson du roman et dans lequel chantent des artistes reconnus comme Olivia Ruiz, Grand Corps Malade et Elodie Loizeau ...




Ma Note : ____________________________________________________ 8/10
Vos commentaires :

Pour moi c'est un 9/10 à ce conte magnifique !

Votre Note :_________________________________________________ 9 / 10


Tags : MATHIAS MALZIEU - dionysos - conte - Critique littéraire

CONTES LICENCIEUX du MARQUIS DE SADE 20/08/2012

CONTES LICENCIEUX du MARQUIS DE SADE
Titre : Contes Licencieux
Auteur : Marquis de Sade

Genre : Classique
Sous-genre : Erotique

Editions : Michel Lafon
Collection : --
Date de la Première édition: Inconnu
Année de l'édition présentée : 1974
Nombre de pages : 248
Prix d'origine : Inconnu

CONTES LICENCIEUX du MARQUIS DE SADE


Résumé :

"Il y a peu d'êtres dans le monde aussi libertins que le cardinal de... dont, attendu l'existence saine et vigoureuse encore, vous me permettrez de taire le nom. L'éminence a un arrangement fait à Rome avec une de ces femmes dont le métier officieux est de fournir les débauchés d'objetscessaires à l'aliment de leurs passions" ...


Du même auteur : Justine ou les malheurs de la vertu/ Les crimes de l'amour / Les infortunes de la vertu / Aline et Valcour / Les 120 jours de Sodome / La philosophie dans le boudoir / Histoire de Juliette ou la prospérité du vice ...


Mon commentaire:


O
n a dans l'habitude de penser que les ½uvres du marquis de Sade ne sont que des ramassis d'une lubricité sans pareil que même les adultes les plus avertis ont peur de lire. Que seuls les esprits les plus dépras pourront apprécier. Tels pensaient les contemporains du Marquis dont les ½uvres ont subit l'autoda.

C
ependant, et après lecture des "Contes licencieux", nombre de préjus pourraient tomber. Si en effet cette ½uvre à pu choquer les gens du 18 et 19ème siècle, elle est pour notre socié moderne beaucoup plus ouverte rien de plus qu'un livre réservé à de jeunes adultes et des personnes d'âge plus mûr. La raison ? Bien qu'écrit de manière très subtile et détournée, sa teneur n'est reste pas moins osée et pourrait heurter les jeunes esprits qui, perspicace, pourraient en comprendre les sens.
Mais si les "Contes licencieux" rapportent des faits de débauche, ils peuvent être interptés aujourd'hui comme de simple contes grivois
dont les personnages et leurs mésaventures amusent par leur grotesque.

Écrit dans un français soutenu dont les phrases sont parfois plus longues que de raison, ce livre est parfois difficile à suivre. Et les allusions qui y sont faites sont parfois tellement détournés que certains pourraient passer à côté.

E
n bref, les "Contes licencieux" ne sont pas si horribles et dépravés que la légende urbaine entourant le Marquis de Sade le laisse entendre. Nombre de livre parut et vendu aujourd'hui dans le commerce sont bien moins subtile et sage que celui-ci.

Ma Note :
___________________________________________________ 6 / 10
Vos commentaires :
Votre Note :
__________________________________________________

Tags : Critique littéraire - Classique - Marquis de Sade - conte - débauche