4 tagged articles J.R.R Tolkien

Bilbo le Hobbit de J.R.R.Tolkien 29/12/2011

Bilbo le Hobbit de J.R.R.Tolkien
Titre : Bilbo le Hobbit
Auteur : J.R.R. Tolkien
Collection : Le livre de poche
Date de parution : Avril 2002
Prix d'origine : 4,55 Euros (soit 29,85FF)

Bilbo le Hobbit de J.R.R.Tolkien


Présentation de l'éditeur :



Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible qui n'aime pas être dérangé quand il est à table. Mais un jour, sa tranquillité est troublée par la venue d'un magicien nommé Gandalf, et de treize nains barbus qui n'ont qu'une idée en tête : récupérer le trésor de leurs ancêtres, vo par Smaug le dragon sur la Montagne Solitaire. Suite à un malentendu, Bilbo se retrouve malgré lui entraî dans cette périlleuse expédition.



Du même auteur : Le seigneur des Anneaux : La communauté de l'Anneau / Le Seigneur des Anneaux 2 : Les deux tours / Le Seigneur des Anneaux 3 : Le retour du Roi / Les Contes inachevés / ...

Mon Commentaire: Respecté et reconnu par tous comme le précurseur de la littérature fantastique moderne anglaise, J.R.R. Tolkien nous offre avec " Bilbo le Hobbit " une ouverture spectaculaire sur l'Univers qui le hissa à jamais au Panthéon des auteurs, soit l'Univers du Seigneur des Anneaux, introduisant ainsi des personnages populaires tels que Gandalf le gris, Gollum, Bilbo, le Seigneur Elrond ...
Éc
rit dans un style propre à Tolkien, mené par un narrateur omniscient qui fait presque figure de personnage dans cette histoire tant il lui arrive de s'exprimer à la première personne, ce roman nous conte l'aventure de Bilbo Baggins (à titre d'information, l'oncle et bienfaiteur de Frodon Sake qui n'apparaît pas encore dans cette histoire) qui se verra entraîmalgré-lui par le malicieux Gandalf dans une aventure mêlant trésor, montagnes ténébreuses, forêts obscures et rencontres diverses.
Tout
au long des aventures tumultueuses de Bilbo vont être présentés les Elfes, les Nains, Les Aigles et les autres races qui peuplent ce roman et dont les descriptions feront figure de férence dans de nombreux domaines du fantastique. Au fil de ces pages s'installent lentement mais sûrement la trame et le décor de ce qui sera l'un des plus grand roman de l'histoire de la fantaisie : La Saga du seigneur des anneaux.

L
e premier et seul défaut majeur de Bilbo le Hobbit est certainement la difficulté que rencontre le lecteur à différencier les trop nombreux nains impliqués dans l'aventure. Malgré une couleur de bonnet différent, allez vous souvenir exactement quel nain est qui ! Le second défaut, qui est bien moindre à côté du premier, est l'illisibilité de la carte qui illustre les premières et dernières pages du roman. J'ai eu pour ma part beau les étudier, je n'ai su y trouver tous les lieux clef de l'histoire, ce qui est fort dommage.

Ho
rmis cela, ce roman de Tolkien est un véritable chef-d'½uvre de la littérature fantastique qui mérite d'être lu au moins une fois par tous tant il est riche en aventure, en rire et en suspense. Je ne pense pas qu'il y ai un âge particulier pour apprécier ce genre d'½uvre et les enfants à partir de 10 ans, d'autant plus si ils sont passionnés, sauront apprécier ce genre de littérature simple et amusante dont ils pourront facilement débattre avec leurs parents. Une merveilleuse lecture qui pourra éventuellement leur ouvrir plus tard les portes d'une littérateur plus complexe comme la trilogie du "Seigneur des Anneaux".

A savoir que
" Bilbo le Hobbit ", est actuellement en cours d'adaptation cinématographique par Peter Jackson, réalisateur Néo-Zélandais qui adapta notamment entre 2001 et 2003 la mythique trilogie du " Seigneur des Anneaux ". Un projet qu'il est aisé de suivre grâce au " Journal de Bord " du réalisateur qui, en plus d'être régulièrement mis à jour, permet à ses fans de suivre le tournage de ce nouveau film dont la première partie : " Le Hobbit : un voyage inattendu " doit normalement sortir en salle courrant Décembre 2012.
Mais l'½uvre de Tolkien n'en est pas à sa première adaptation, ni apparition sur nos écran. En effet, que ce soit sous forme de téléfilm d'animation en 1977, sous forme de jeux vidéo, de plateau, d'½uvre radiophonique ou encore de pièces de théâtre, Bilbo le Hobbit a su inspirer de nombreux artistes dont Walt Disney lui-même qui aurait envisagé d'en faire un film courant 1938. Idée qui aurait de toute évidence avortée puisque Bilbo ne figue pas dans le répertoire cinématographique du papa de Mickey.



Ma Note :
_________________________________ 9.5 / 10
Vos commentaires :

Fantastique-Toon :
très belle aventure 9/10


mespassions91 :
Un très beau livre, je l'ai adoré ! Pour moi, c'est 10/10. Tolkien et son merveilleux talent ;)

Votre Note :
_________________________________9.5/ 10

Tags : J.R.R Tolkien - Fantaisie - Critique littéraire - Frodon Sacquet

Le Seigneur des Anneaux 1. La Communauté de l'Anneaux 30/12/2011

Titre : Le Seigneur des Anneaux 1. La Communauté de l'Anneau
Auteur : J.R.R. Tolkien
Collection : POCKET
Le Seigneur des Anneaux 1. La Communauté de l'Anneaux

Date de parution : Janvier 2002
Prix d'origine : 5,50 Euros (soit 36,07FF)

Le Seigneur des Anneaux 1. La Communauté de l'Anneaux


Présentation de l'éditeur :



Aux
temps reculés quvoque le récit, la Terre est peupe d'innombrables créatures étranges. Les Hobbits, apparentés à l'Homme, mais proches également des Elfes et des Nains, vivent en paix au nord-ouest de l'Ancien Monde, dans la Comté. Paix pcaire et menacée, cependant, depuis que Bilbon Sacquet a dérobé au monstre Gollum l'Anneau de Puissance jadis forpar Sauron de Mordor. Car cet Anneau est doté d'un pouvoir immense et maléfique. Il permet à son détenteur de se rendre invisible et lui confère une autorité sans limites sur les possesseurs des autres Anneaux. Bref, il fait de lui le Maître du Monde. C'est pourquoi Sauron s'est juré de reconquérir l'Anneau par tous les moyens. Déjà ses Cavaliers Noirs rôdent aux frontres de la Comté.



Du même auteur : Bilbo le Hobbit / Le Seigneur des Anneaux 2 : Les deux tours / Le Seigneur des Anneaux 3 : Le retour du Roi / Le Silmarillion / ...

Mon Commentaire: Inutile je pense de représenter J.R.R.Tolkien tant sa réputation le précède dans le domaine de la littérature dite " fantasy ". Cependant, si son génie a été extrêmement productif lors de la conception de ce Premier Volume du Seigneur des Anneaux, je reconnais qu'après toutes les éloges et toutes les anecdotes que l'on m'a raconté à propos de ce livre afin de me persuader de le lire, j'ai été au final un petit peu déçue de ne pas su y avoir trouvé ce que l'on m'avait décrit. J'avoue également que mon jugement sur cette ½uvre a le désavantage d'être largement influencé par les films de Peter Jackson que j'ai pu voir bien avant de lire les livres. J'essayerais donc d'être le plus objectif pour rendre compte de cette ½uvre tout de même riche et complexe.

L'histoir
e commence par une (trop ?) longue présentation assez bon enfant de la race Hobbit, en passant par sa généalogie jusqu'à son mode de vie selon les différents quartiers de la Comté. Forte en descriptions, comme l'est généralement le style Tolkien, cette introduction est tant utile aux novices du genre qu'aux initiés aux ½uvres de l'auteur qui auront déjà eu l'avantage d'en savoir quelque peu grâce à Bilbo Le Hobbit, qui curieusement change totalement de nom. En effet, Bilbo Baggins devient ici Bilbon Sacquet. La gravité de ce changement patronymique, qu'il soit dû au traducteur ou aux v½ux de la maison d'édition, est variable selon chacun et ne pose aucun problème majeur au cours de la lecture pour le peu qu'on s'y fasse rapidement. Seuls les grands fans s'offusqueront peut-être de ce petit détail que je tenais néanmoins à signaler.

L'ave
nture proprement dite met quelque temps a se mettre en route mais une fois mise en place l'on est rapidement immergé dans un monde fantastique où même le paysage possède sa propre magie. Fort de son imagination débordante, Tolkien nous décrit tout au long de l'aventure des lieux d'une richesse infinie, qu'ils soient beaux ou inquiétants, sombres ou baignés de la lumière des Elfes. Les rencontres sont autant multiples qu'inattendues et chacune d'entre elles apportent à la petite compagnie son lot de découvertes, de bienfait et de courage. C'est en croisant des personnages haut en couleur comme Tom Bombadil et sa belle Baie D'Or, inexistants dans les films, que l'on se rend compte à quel point l'½uvre est bien plus complète qu'on ne s'y attendait ; et bien plus cohérente sur nombre de points qui paraissent tout à coup obscure dans l'½uvre cinématographique.
Mais surtout rich
es en évènements palpitants, comme la traversée des mines de la Moria ou la rencontre avec les Elfes de la Lothlorien, ce livre nous permet de voyager bien au delà de l'imaginaire.

La seu
le réserve que j'émettrais à ce roman c'est la géographie pour le moins compliquée des Terres de Milieu ; complexité renforcé par l'usage de nombreux nom désignant un même lieux. En effet, chaque région, royaume ... est appelé tantôt par son nom Naim, Elfe ou tantôt par son nom local. De quoi être facilement perdu pour le peu que l'on ne soit pas entièrement concentré sur la lecture. Mais rien d'insurmontable pour qui sait s'y retrouver ou pour qui connait déjà quelque peu les Terres du Milieu.

Po
ur conclure cette critique je dirais que cette lecture, beaucoup plus complexe que " Bilbo le Hobbit " n'est pas à la porté des 10-11 ans. Je recommanderais plutôt aux adolescents d'attendre les 13-14 ans pour pouvoir apprécier cette ½uvre sans prise de tête, même si le dictionnaire leur sera encore nécessaire pour comprendre nombre de mots. Pour les adultes la question ne se pose même pas ! Que vous ayez déjà lu " Bilbo Le Hobbit " ou une autre ½uvre de Tolkien ou non, le Seigneur des Anneaux vous est tout a fait accessible.
P
our ma part, ce roman a été autant une grande découverte qu'une infime déception et j'attends du second volume qu'il m'apporte ce que le premier ne m'a pas ou peu apporté : des batailles épiques et des personnages à la psychologie plus détaillée.




Ma Note :
____________________________________________ 7 / 10
Vos commentaires :

Fantastique-Toon : 8.5/10
Ts bon livre malgré un début un peu long


Angellovekitty : 8/10
Je l'ai adoré!!!

Votre Note :
____________________________________________8.25/ 10

Tags : J.R.R Tolkien - pocket - seigneur des anneaux - Fantasy - Critique littéraire - Frodon Sacquet

Le Seigneur des Anneaux 2. Les Deux Tours 03/02/2012

Titre : Le Seigneur des Anneaux 2. Les deux Tours
Auteur : J.R.R. Tolkien
Collection : POCKET
Le Seigneur des Anneaux 2. Les Deux Tours

Date de parution : Janvier 2002
Prix d'origine : 5,50 Euros (soit 36,07FF)

Le Seigneur des Anneaux 2. Les Deux Tours


Présentation de l'éditeur :



Fro
don le Hobbit et ses Compagnons se sont engagés, au Grand Conseil d'Elrond, à détruire l'Anneau de Puissance dont Sauron de Mordor cherche à s'emparer pour asservir tous les peuples de la terre habitée : Elfes et Nains, Hommes et Hobbits. Dès les premières étapes de leur audacieuse entreprise, les Compagnons de Frodon vont affronter les forces du Seigneur des Ténèbres et bientôt ils devront se disperser pour survivre. Parviendront-ils à échapper aux Cavaliers de Rohan ? Trouveront-ils asile auprès de Ceux des Arbres, grâce à l'entremise de Sylvebarbe ? Qu'adviendra-t-il de Gandalf le Gris métamorphosé, au-delà de la mort, en Cavalier Blanc ?



Du même auteur : Bilbo le Hobbit / Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau / Le Seigneur des Anneaux 3 : Le retour du Roi / Le Silmarillion / ...

Mon Commentaire: Avec ce second Tome de la Saga du Seigneur des Anneaux, Tolkien nous montre qu'après une longue mise en place de son histoire il sait exploiter toutes les ressources de son génie pour nous offrir des scènes de batailles épiques, palpitantes et des révélations plus qu'étonnantes.
En e
ffet, les lecteurs des deux Tours garderont le souvenir d'un second volume regorgeant de courses-poursuites, de sièges et de combats menés de main de maître avec moultes victoires et trahisons en prime.
Co
nformément au style de l'auteur, toutes ces guerres sont décrites avec une grande précision frôlant parfois me le perfectionnisme. Ce qui ne laisse que peu de place à l'imagination du lecteur qui se voit pris dans le carcan de la vision de Tolkien. Un mal ou un bien ... a chacun de juger !
Nombre de personnages un peu effacés au cours du premier Tome trouveront ici leur quart d'heure de gloire dans des mésaventures parfois inextricables. D'un côté chez les Ents, de l'autre côté toujours plus près du Mordor. Ce second volume a donc l'avantage par rapport au précédent de mettre un peu en avant la personnalité des "oubliés" de l'histoire, ces personnages sur lesquels on souhaitait en savoir plus sans être contenté.

C
ependant bien que "Les deux Tours" soit une réussite au niveau de l'histoire, le travail de la maison d'édition laisse à désirer. En effet, en plus de présenter quelques fautes d'orthographe et de traduction intolérables (page 344, lire "pendre" à la place de "prendre"), le livre présente derieuses lacunes au niveau de la ponctuation, notamment au niveau des points souvent absents en fin de phrase. A noter également que l'unité de mesure utilisée depuis le début de la Saga, à savoir le Furlong, ne trouve ici définition qu'à la page 391.

Il est intéressant pour ceux qui ont vu et apprécié le film de remarquer que la majorités des dialogues sont extrêmement fidèles à ceux du Livre, parfois au mot près.

En r
ésumé, ce second volume de la Saga du Seigneur des Anneaux est une plus belleussite que le précédent, que ce soit au niveau émotion ou présentation du livre en lui-même. Un tome culte au sein de la Saga...




Ma Note :
_________________________________ 8.5 / 10
Vos commentaires :

Fantastique-Toon :
Pour ce deuxième tome je dirai 9.5/10

Votre Note :
_________________________________9.5/ 10

Tags : Critique de livre - J.R.R Tolkien - Le seigneur des anneaux : Les deux tours - Fantastique

♥Le Seigneur des Anneaux 3 : Le Retour du Roi♥ 26/02/2012

♥Le Seigneur des Anneaux 3 : Le Retour du Roi♥
Titre : Le Seigneur des Anneaux 3. Le Retour du Roi
Auteur : J.R.R. Tolkien
Collection : POCKET
Date de parution : Janvier 2002
Prix d'origine : 5,50 Euros (soit 36,07FF)

♥Le Seigneur des Anneaux 3 : Le Retour du Roi♥


Présentation de l'éditeur :



Ave
c "Le Retour du Roi" s'achèvent dans un fracas d'apocalypse les derniers combats de la guerre de l’Anneau.
T
andis que le continent se couvre de ténèbres, annoant pour les Hobbits l'heure d'une ère nouvelle, Frodon poursuit son entreprise. Alors qu'il n'a pu franchir la Porte Noire, il se demande comment atteindre le Mont du Destin. Peut-être est-il trop tard : le Seigneur des Ténèbres mobilise ses troupes. Les Rohirrim n'ont plus le temps d'en finir avec le trtre assiégé dans l'imprenable tour d'Orthanc ; ils doivent se rassembler pour faire face à l'ennemi.Tentant une fois de plus sa chance, Frodon passe par le Haut-Col, il sera livré à l'abominable Arachné. Survivra-t-il à son dangereux périple à travers le Pays Noir ?



Du même auteur : Bilbo le Hobbit / Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau / Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours / Le Silmarillion / ...

Mon Commentaire: Si je n'ai pas fait meilleure éloge jusque là du "Seigneur des anneaux" que je pensais connaître par cœur du fait de l’œuvre cinématographique de Peter Jackson, je dois avouer ce cet ultime tome de la Saga m'a fait prendre totalement conscience du génie de Tolkien et de l'aboutissement quasi parfait de son œuvre dont je ne saurais trouver les mots justes pour l'ovationner. Il y a en effet plus d'émotion et de magie dans ce volume que dans tout le reste de la Saga qui prend avec ce point final plus de grandeur encore.

M
ême si la traduction et la ponctuation de ce roman fait montre là encore de quelques maladresses inacceptables pour un œuvre de cette envergure ( page 181 : lire "armée" au lieu de "année"), "Le Retour du Roi" sait se démarquer par une force d'écriture jusque là inégalée, bien au delà de tout ce qu'il m'a été donné de lire. Que ce soit parmi les Hommes de la Marche ou parmi les terres stériles du Mordor, nos héros font montre ici de plus de personnalité, de noblesse et de magnificence qu'au travers du reste de l'histoire.
Fini les descriptions à n'en plus finir, seulement le strict nécessaire pour se sentir au creux de chaque bataille comme si on y était. Fini également les personnages passés à la trappe ; ici tout le monde trouve au final son compte aux travers d'aventures de retour mettant même en scène les ancêtres et les descendants de nos héros au travers de petites histoires et chronologies en fin de livre. En effet, loin de se terminer purement et simplement à l'aboutissement de leur quête, chaque personnage nous entraîne vers des passages menant à un point final encore plus palpitants et plus heureux, même si à certains moments les larmes ne pourront s'empêcher de couler.
On sens a
u travers de ce gigantisme happy-end que rien finalement n'a été laissé au hasard pour ne laisser aux lecteurs qu'une sensation satisfaisante de satiété. Même les adeptes du film qui n'ont encore pas plongés le nez dans le roman sauront trouver au travers de ces pages de nombreux passages "inédits" qui leur donneront matière à rêver.

"L
e Retour du Roi" est donc à mon sens la conclusion parfaite d'un roman longuement et minutieusement travaillé jusque dans ses moindres détails. Une fin mythique pour une aventure des plus fabuleuse.




Ma Note :
_________________________________ 10 / 10
Vos commentaires :

Fantastique-Toon :
Un monde fabuleux !!!

Votre Note :
_________________________________10/ 10

Tags : Critique - Fantastique - J.R.R Tolkien - Le seigneur des anneaux : le retour du roi - Coup de coeur