1 tagged article Fées

Les Changelins, tome 2 : Gossamyr, de MICHELE HAUF 08/10/2012

Les Changelins, tome 2 : Gossamyr, de MICHELE HAUF
Titre : Les Changelins, tome 2 : Gossamyr
Auteur : Michele HAUF
Genre : Fantasy
Sous-genre : Romance

Editions : Harlequin
Collection : LUNA
Date de la Première édition: 2006
Année de l'édition présentée : 2006
Nombre de pages : 441
Prix d'origine : 7.50 Euros ( Soit 49.19 FF)


Résumé :

Je t'envoie dans l'Autre Monde avec ma bénédiction, mon enfant. Accomplis ta mission et découvre la réponse aux questions et aux tourments qui habitent ton cour...

Pour Goss
amyr, fille de Shinn - le seigneur du royaume féerique - et d'une mortelle disparue depuis dix ans, le moment tant désiré était enfin venu. Car Shinn le guerrier se préparait à abdiquer, et s'il avait formé sa fille au maniement des armes pour qu'elle lui succède sur le trône, Gossamyr rêvait en secret de mener à bien la mission la plus héroïque oui soit : réduire à néant la Sorcière Rouge, bannie par Shinn et réfugiée dans le monde des mortels où les Fées succombaient à son baiser de succube.
Mais
il était un autre rêve que Gossamyr brûlait de réaliser : découvrir cet Autre Monde si longtemps interdit, dont sa mère n'était jamais revenue...


Les Changelins, tome 2 : Gossamyr, de MICHELE HAUF


Du même auteur : La Malédiction de l'Ange Noir / Rhianna / L'amant de la pleine lune / La morsure de la passion / Impossible étreinte ...


Mon commentaire:


Goss
amyr, second volume de la saga des Changelins, n'est pas vraiment la suite que l'on attendait car bien loin d'égaler le précédent opus duquel l'on garde un trop bon souvenir pour être satisfait de celui présenté.

En
effet, ce livre débute sur des notes bien nébuleuses et continu sur la même sensation confuse jusque très loin dans l'aventure où les choses ne s'éclairent que très lentement. Malgré cela, quelques notions pourtant très importantes restent incompréhensibles malgré tout. Les héros manquent, de plus, cruellement de profondeur, n'ont rien de très attachants et ne parviennent pas à donner assez de substance à l'histoire qui ne prend finalement tout son intérêt que lors des brefs passages où les personnages du précédent volume font leur apparition, donnant ainsi son sens à la saga. Le tout n'a donc rien pour garder l'attention du lecteur qui peut facilement ressentir l'envie d'abandonner par manque d'intérêt.
L
oin de vouloir noircir encore le tableau déjà bien sombre, nombre de dialogues sont bourrés de maladresses et la narration loin d'être à la hauteur du précédent Tome. C'est donc sur la sensation de déception que l'on termine Gossamyr dont la fin elle-même est autant prévisible que navrante. Sans doute en attendait-on de trop.

Alors que s'est-il passé ? Michele Hauf aurait-elle eu une baisse de régime lors de l'écriture de ce roman, ou la traductrice n'aurait-elle pas mit tout son talent à sa tâche pour restituer tout le talent de l'auteur ?
Seuls ceux
qui auront la chance de lire la version originale sauront se faire une idée sur la question. En attendant, ceux qui se contentent de la version française ne pourront se faire une idée qu'en comparant "La malédiction de l'ange noir" à "Gossamyr", ou en lisant le dernier chapitre de la saga "Rhiana", qui on l'espère, clôturera "les changelins" avec plus de brio que le volume présent.

Ma Note :
___________________________________________________ 5 / 10
Vos commentaires :
Votre Note :
__________________________________________________


Les Changelins, tome 2 : Gossamyr, de MICHELE HAUF

Tags : Critique littéraire - Michele Hauf - Les changelins - Fées - licorne - LUNA