La Communale, de Jean L'HOTE

La Communale, de Jean L'HOTE
Titre :La Communale
Auteur : Jean L'Hote

Genre : Contemporaine

Editions : France Loisirs
Date de la Première édition: 1957
Année de l'édition présentée : 1986
Nombre de pages : 179
Prix d'origine : ?


Résumé :

Nous avons tous la nostalgie de ce paradis perdu qu'est l'école communale, de ces classes tranquille, fleurant l'encre et le crayon de couleur, où des cartes de géographie et des planches illustrées évoquaient toute la science et l'aventure des hommes.
C'es
t dans ce monde de notre enfance que nous replonge Jean L'Hôte avec infiniment de gentillesse et un peu d'ironie. Ce qui nous touche peut-être le plus, dans ces souvenirs, c'est l'évocation discrète de la vie d'un instituteur de campagne. Un de ces nombreux instituteurs qui, jour après jour, sans bruit et sans gloire, s'acharnent à former des hommes.


Des mêmes auteurs : Un dimanche au champ d'honneur / Le Huguenot récalcitrant et autres nouvelles / Confessions d'un enfant de choeur / Les Prairies du seigneur / Le Mécréant ou les preuves de l'existence de Dieu ...

La Communale, de Jean L'HOTE
La Communale, de Jean L'HOTE


Mon commentaire:


Etant moi-même native Lorraine où est né l'auteur et où se déroule ce roman, j'ai eu plaisir à découvrir et lire ce livre qui m'était très proche. D'un pittoresque incroyable, j'ai été agréablement surprise de retrouver toutes ces choses qui caractérise ma région.
Par e
xemple la présence d'articles définis devant les prénoms (Le Jean Royer ...), syntaxe typique de chez nous, des noms de familles très très communs (Pierson ...) et quelques expressions en patois.

M
algré un style d'écriture riche, recherché et très élégant, on doit admettre à regret que l'histoire est linéaire et ne suit pas vraiment un scénario particulier. On peut dire de ce roman qu'il suit son petit bonhomme de chemin et cela s'arrête là. L'histoire est en faite celle d'une famille d'instituteurs dans son quotidien le plus banale, donc pas vraiment de quoi faire un roman trépidant. Au bout d'un moment, on s'ennuie ferme ; mais la fluidité de la plume de l'auteur aidant, on continue tout de même la lecture.
Malgré un
e platitude continuelle, il a un aspect pédagogique indéniable. On apprend énormément et on révise ses bases en lisant. On fait même quelques découvertes pour le peu que l'on ai pas été attentif à l'école lorsque l'on y était. Ce grâce à des personnages de l'éducation très attachants. Mais l'auteur n'a t-il pas commis une petite erreur en introduisant dans son roman un peu trop de mots difficiles ou inconnus ? On se sens un peu comme des élèves bûchant sur un texte parfois trop dur, aussi on se précipite sur le dictionnaire.

"La Communale"
, dont j'ai encore du mal à faire un rapport avec le roman, est donc un livre très ludique, agréable à lire et qui sera très apprécié surtout des locaux comme moi qui s'attacheront mieux que personne d'autre au cadre de l'histoire.


Ma Note : __________________________________________________8/10

Vos commentaires :
Votre Note :
__________________________________________________

La Communale, de Jean L'HOTE

La Communale, de Jean L'HOTE

Tags : Critique littéraire - Auteur local - Lorraine - Lunéville - Ecole - Instituteur des écoles - Peugeot 301 - Jean L'hote

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (23.20.35.9) if someone makes a complaint.

Report abuse