L'amour dure trois ans, de Frédéric BEIGBEDER

L'amour dure trois ans, de Frédéric BEIGBEDER


Titre : L'amour dure trois ans
Auteur : Frédéric BEIGBEDER

Genre : Contemporain

Editions : Editions Grasset & Fasquelle
Date de la Première édition: 1997
Année de l'édition présentée : 2012
Nombre de pages : 234
Prix d'origine : 17.00 Euros (soit 111.51 FF)


Résumé :

" La troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.
La bonne nouvelle : dégoûtée, votre femme vous quitte. La mauvaise nouvelle : vous commencez un nouveau livre. "


L'amour dure trois ans, de Frédéric BEIGBEDER


Des mêmes auteurs : L'egoïsme romantique / Un roman français / Nouvelles sous extasy / 99 francs ...

Mon commentaire:



"L'amour dure trois ans" est le genre d'oeuvre pessimiste et cynique qui nous crache en pleine figure tout ce que les divorcés et les blasés de l'amour pensent tout bas, ce avec une écriture crue et sans le moindre tabou. Mais aussi avec une fausse désinvolture et de l'hypocrisie. Le personnage, Marc Marronnier est l'exemple parfait du type de total mauvaise foi qui pars fêter son divorce qu'il dit libérateur avec un sourire jaune très flagrant.
Tandis qu'il essaye de nous faire croire par mille et un arguments que l'amour dure seulement trois ans, que c'est hormonal et qu'on y peu rien, qu'il est normal de se lasser au bout de ce laps de temps, on ressent son effroyable chagrin, son désespoir et on le voit descendre lentement la pente, jusqu'à ce qu'il rencontre une autre femme qui transforme cette pente en gouffre. Rapidement, même si il est parfois terriblement agaçant et pessimiste, on se prend d'affection pour ce divorcé qui n'a pas vraiment conscience qu'il peut vraiment aimer alors qu'il crève littéralement d'amour.

Cette sorte de course à l'amour sous le joug de la peur de l'autre et des mauvaises expériences se fait avec un style d'écriture trivial mais qui fait mouche. Il est parfaitement coordonné à l'état d'âme du personnage dont les répliques, si elles ne sont pas cultes, marquent très profondément le lecteur tant par leur justesse que par leur style. En effet, la plume de Frédéric Beigbeder, très fluide et agréable, est aussi particulièrement cinglante et douée d'excellents jeux de mots. De plus, les chapitres courts du roman, entre 2 à 6 pages, rythme la lecture et permettent de faire des pauses régulièrement sans avoir à couper un chapitre.

Devant tant de pessimisme, la fin arrive comme un soulagement pour tout le monde mais laisserait presque à penser que l'on manque les événements les plus cruciaux. Bien que ce soit le roman qui veuille cela, nombre de lecteurs resteront sur leur faim. On reste sur un suspense terrible alors qu'une "seconde" de plus nous en aurait délivré.

En résumé, "L'amour dure trois ans" est un roman très touchant, un brin amusant, doué d'un suspense énorme (surtout à la fin) qui peut marquer le lecteur très profondément pour peu qu'il surmonte l'agacement dût à son ambiance générale très défaitiste. Une bonne lecture de divertissement à ne pas lire lorsque l'on viens de rompre, au risque de vouloir se pendre ...

A savoir que ce roman à été adapté au cinéma en Janvier 2012 par l'auteur lui même avec les acteurs Gaspard Proust, Louise Bourgoin, Joey Starr, Valérie Lemercier ...


Ma Note : ____________________________________
L'amour dure trois ans, de Frédéric BEIGBEDER

Vos commentaires :

Pochiyo
Moi je donne à ce roman 9.5/10 *-*


Votre Note :
______________________________________________ 9.5 / 10



L'amour dure trois ans, de Frédéric BEIGBEDER

Tags : Critique littéraire - roman - divorce - amour - aventure extraconjugale - Frédéric Beigdeder - L'amour dure trois ans.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.82.79.109) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Pochiyo

    16/05/2014

    Moi je donne à ce roman 9.5/10 *-*

Report abuse