Un ange à chérir, de Kimberly VAN METER

Un ange à chérir, de Kimberly VAN METER
Titre : Un ange à cherir
Auteur : Kimberly Van Meter

Genre : Romance

Editions : Harlequin
Collection : Plud'
Date de la Première édition: 2010
Année de l'édition présentée : 2010
Nombre de pages : 312
Prix d'origine : 5.35 Euros (soit 35.09 FF)


Résu :

Parce que les médecins affirment qu'elle n'aura jamais d'enfant, Aubrey a déci de se consacrer avec passion à ceux des autres. Mais là, franchement, face à Samuel Halverson, pourtant père d'un adorable bébé de six mois, elle n'a qu'une envie : tourner les talons ! Certes, Aubrey a été prévenue : provocateur, charmeur, Sam Halverson sort plus que raison, et a tendance à changer souvent de petite amie. D'où la nécessi d'embaucher une nounou pour le petit Ian. Mais, si bien payé soit-il, ce job vaut-il qu'Aubrey supporte un patron impossible ? Alors qu'elle hésite encore, elle pose les yeux sur le petit Ian qui la regarde comme s'il avait compris. D'accord, rien que pour ce petit ange, elle veut bien faire un essai. Mais elle est bien résolue à tenir Halverson à distance. Plus difficile, il lui faudra aussi ne pas trop s'attacher à Ian. Au cas où l'imprévisible " papa " du petit ange déciderait du jour au lendemain de la mettre à la porte...


Un ange à chérir, de Kimberly VAN METER


Du même auteur : La brûlure du silence /L'héritier d'Emmett's Mill / De l'amour sous la neige / La place d'une autre / Retrouvailles sous tension ...

Mon commentaire:


Si l'on se réfère au site " lesromantiques.com ", " Un ange à chérir " est l'avant dernier roman d'une saga américaine connu là bas sous le nom deHome in Emmett's Mill ". Une série de 5 romans où chacun conte l'histoire de l'une des familles de cette petite bourgade provinciale. Ici, c'est le dernier frère Halverson qui est mis à l'honneur dans une romance des plus poignante mais qui possède cependant quelques lacunes sur lesquels on ne peut fermer les yeux.

En effet, bien que possédant une couverture attractive pour n'importe quelle femme qui se respecte - ce qui lui a valu dors et déjà quelques points d'avance - et un résumé en quatrième plus que prometteur, l'histoire à de nombreuses fois tendance à traîner en longueur ; des lenteurs pas toujours les bienvenus dans des moments où l'on aimerais voir les choses avancer plus concrètement.
Outr
e cette mollesse narrative, on a le regret de voir les mésaventures des personnages secondaires laissées en suspend ; ce qui est bien dommage dans un contexte où, en plus d'être très attachants, ils apportaient beaucoup de sel à l'histoire.

Mais " Un
ange à chérir ", c'est aussi une narration très simple, sans fioritures désagréables et des moments d'émotion très forts, à vous faire couler les larmes aux yeux. De quoi finalement laisser passer les quelques petits désagréments cités précédemment.

Fort accessible pour toutes les catégories d'âge à partir de 15 ans, car pauvre en érotisme et plutôt fleure bleue, ce roman saura malgré ses quelques faiblesses conqrir le c½ur de toutes les lectrices en quête de romance et de tendresse.

A noter quelques erreures de frappe lors de l'impression de ce roman :
Page 10, ligne 1 : lire " te défausser " à la place de " de défausser ".
Page 102,
ligne 20 : répétition involontaire du mot " les ".



Ma Note :
___________________________________________________ 8 / 10
Vos commentaires :
Votre Note :
__________________________________________________

Tags : Critique littéraire - Romance - Bébé - Home in Emmett’s Mill - Kimberly Van Meter - Harlequin - Prélud'

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.55.167) if someone makes a complaint.

Comments :

  • x-Ipso-Facto

    17/03/2013

    je n'aime pas beaucoup le genre romance ^^

Report abuse