Deux Minutes Chrono de Robert CRAIS

Deux Minutes Chrono de Robert CRAIS
Titre :Deux Minutes Chrono
Auteur : Robert Crais
Collection : POCKET
Date de parution : Avril 2008
Prix d'origine : 7.90 Euros (soit 51.82 Franc)

Deux Minutes Chrono de Robert CRAIS


Présentation de l'éditeur :

Il existe une règle d'or chez les braqueurs de banque : ne jamais rester plus de deux minutes sur le lieu du crime, sinon c'est la prison. Max Holman en a fait les frais...

Dix ans plus tard, lors de sa libération, il s'apprête à renouer avec son fils Richie dont il ne sait plus rien, sauf qu'il est devenu policier. Mais au lieu des retrouvailles, il découvre que Richie a été abattu en service. Déterminé à le venger, Max se met en chasse des meurtriers et fait appel à la dernière personne en qui il a encore confiance : Katherine Pollard, ancien agent du FBI, celle-là même qui l'avait arrêté. A eux deux, ils vont mettre le doigt dans un engrenage infernal où sont impliqes des huiles de la police de Los Angeles...



Du même auteur : L'Ange traque / Le Dernier Detective / Règle Nuro Un / L'ombre du Mal / Un Ange sans Pitié ...

Le positif : Les abréviations des noms des différentes institutions américaines sont pour la plupart traduites et expliquées pour plus de clarté.

Le négatif : Quelques maladresse de stylistique de l'on mettra sur le compte de la traduction un peu rustre !
L'utilisation abusive des noms de famille des personnages comme qualificatifs rend la lecture quelque peu froide et impersonnelle, mais on s'y habitue vite en se disant qu'il en va de même pour bon nombre de roman du même registre.

Mon commentaire :


"Deux minutes Chrono" est un roman que j'aurais eu personnellement beaucoup de mal à suivre et à finir mais qui au final m'aura procuré pas mal de satisfaction. Comme quoi il faut aller au bout des choses pour vraiment savoir les appcier !
M
ême si la narration semble un peu rustre à cause de la traduction pas toujours très harmonieuse et l'utilisation constante des patronymes des personnages, ilgne dans ce roman une aura à la fois moderne, familre et désinvolte. Le caracre du héros est omniprésent dans chaque tournure de phrase et lui donne ainsi plus de charisme, même si le roman n'est pas écrit à la première personne mais à la troisième.
Les initiés du genre n'auront certainement aucun mal à se retrouver dans la complexi de l'intrigue extmement bien ficelée, même si ils peuvent avoir l'impression que la solution tombe un peu comme un cheveux sur la soupe. Les novices auront cependant beaucoup plus de mal à garder le fil et pourront être au final soit impressions par la subtilité de la trame finale ou découragé par tant de complexité.
Côté personnages, l'on a à faire à des hommes et des femmes sans chichis et au caractère bien trempé. Et le dernier chapitre du roman, ni trop nian-nian, ni trop succinct, laisse juste assez de quoi nourrir l'imagination du lecteur pour qu'il se fasse sa propre fin, de quoi satisfaire tout le monde sans exception !!!

On peut donc dire de ce Thriller qu'il est assez satisfaisant en géral et qu'il reste accessible à bon nombre de personnes si elles ont plus de 15 ans et une bonne dose de motivation.


Ma Note :
_______________________________ 7/10
Vos commentaires :
Votre Note :
_____________________________ -/ 10

Tags : Robert Crais - Thriller. - Critique littéraire

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.55.167) if someone makes a complaint.

Report abuse